La Réflexologie

« La réflexologie part du principe qu’il y a dans les pieds et les mains, entre autres, des  zones réflexes correspondant à tous les organes et toutes les parties du corps. Le praticien travaille ces zones à l’aide de techniques manuelles ou instrumentales spécifiques.« 

Ce qu’elle apporte :

  • Elle apporte détente / relaxation
  • Relâche les tensions
  • Stimule, relance la circulation lymphatique et sanguine
  • Harmonise les tensions myofaciales
  • Favorise l’homéostasie (normalise les fonctions du corps)

 

La réflexologie a sa place en tant qu’approche préventive, curative et palliative.

En prévention, elle est un point d’appui pertinent pour faciliter le passage des étapes de la vie (saisonnière, annuelle, suite à un évènement marquant : grossesse, examen, deuil, etc.)
En curatif, la réflexologie contribue à soulager les douleurs, à relancer les fonctions organiques, à atténuer les tensions psychiques,…
En palliatif, elle permet dans les pathologies les plus graves d’accompagner la personne et d’œuvrer dans le sens d’une meilleure qualité de vie.

 Il existe différentes formes de réflexologies :

  • réflexologie plantaire (pieds)
  • réflexologie palmaire (mains)
  • auriculothérapie (oreille)
  • sympathicothérapie (nez)
  • Dien Chan (visage)

“- Veuillez apaiser la douleur
– Je ferai comme il vous plaira”
 

On retrouve des traces historiques en Chine (5000 avant JC), en Egypte, en Amérique du Sud, en Europe (1580). Ses principes sont redécouverts au début du XXième siècle et se diffuse principalement dans les pays anglo-saxons. Eunice Ingham dresse une cartographie des zones réflexes qui sert de référence encore aujourd’hui.